Immobilisations et Projections

Immobilisations
KATAME WAZA 固め

 

  • IKKYŌ 一教 (UDE OSAE 腕抑え)
    De ichi 一 “un”, et kyō 教 “principe”, “enseignement”, “doctrine” : premier principe d’immobilisation.
    Immobilisation par contrôle (osae 抑え, substantif du verbe osaeru 抑える “contrôler”, “réprimer [ex. : la colère]”) du bras (ude 腕).
  • NIKYŌ 二教 (KOTE MAWASHI 小手回し)
    De ni ニ “deux”, et kyō 教 “principe”, “enseignement”, “doctrine” : deuxième principe d’immobilisation.
    Immobilisation par rotation (mawashi 回し, substantif du verbe mawasu 回す “tourner”) de l’extrémité du bras (kote 小手 – voir page précédente “éléments anatomiques”).
     
  • SANKYŌ 三教 (KOTE HINERI 小手捻り)
    De san 三 “trois”, et kyō
    “principe”, “enseignement”, “doctrine” : troisième principe d’immobilisation.
    Immobilisation par torsion (hineri 捻り, substantif du verbe hineru 捻る ”tordre”, “tortiller”, “serrer”, “pincer”) de l’extrémité du bras (kote 小手).
     
  • YONKYŌ 四教 (TEKUBI OSAE 手首抑え)
    De yon 四 “quatre”, et kyō 教 “principe”, “enseignement”, “doctrine” : quatrième principe d’immobilisation.
    Immobilisation par contrôle (osae 抑え) du poignet (tekubi 手首).
     
  • GOKYŌ 五教 (UDE NOBASHI 腕伸ばし)
    De go 五 “cinq”, et kyō 教 “principe”, “enseignement”, “doctrine” : cinquième principe d’immobilisation.
    Immobilisation par extension (nobashi 伸ばし, substantif du verbe nobasu 伸ばす “allonger”, “rallonger”, “faire pousser [ex. : une barbe]”) du bras (ude 腕).
  • KOTE GAESHI (小手返し)
    Kote gaeshi, immobilisation ou projection ? Sans doute cette technique se trouve-t-elle à la frontière entre les deux (NAGE KATAME WAZA 投げ固め技). Au plan lexical, la technique se situe en tout cas dans la suite logique des cinq techniques d’immobilisation.
    Kote gaeshi : retournement (kaeshi 返し, substantif du verbe kaesu 返す”renvoyer”, “retourner”, “revenir sur ses pas”, “échanger”)
    de l’extrémité du bras (kote 小手).



Projections
NAGE WAZA 投げ技
  • SHIHŌ NAGE (四方投げ)
    Projection (nage 投げ, substantif du verbe 投げる “jeter”, “lancer”) en toutes directions (shihō
    方 : littéralement “aux quatre vents”) 
  • IRIMI NAGE (入り身投げ)
    Projection par “entrée
    (iri 入り) dans le corps (mi 身)”, c’est-à-dire par prise de contrôle du centre du partenaire.
    Irimi étant une notion centrale de l’aikid
    ō, on dénombre une certaine variété de projection de ce type (voir kokyū nage)

  • TENCHI NAGE (天地投げ)
    Projection “Ciel (ten 天)-Terre (chi 地)”. Référence explicite à la Grande Triade taoïste “Ciel-Homme-Terre”, fréquemment utilisée dans les arts martiaux pour indiquer les niveaux supérieur, moyen et inférieur (en kenjutsu, les gardes
    jōdan, chūdan et gedan sont aussi respectivement appelées “garde du Ciel” (ten no kamae 天の構え), “garde de l’Homme” (hito no kamae 人の構え) et “garde de la Terre” (chi no kamae 地の構え).

  • (UCHI / SOTO) KAITEN NAGE (内 / 外回転上げ)
    Projection par rotation [du bras] (kaiten 回転). Existe en variantes intérieure (uchi 内 : tori passe entre le bras et le buste de uke) et extérieure (soto 外 : tori reste à l’extérieur de uke).
     
  • UDE KIME NAGE (腕決め投げ)
    On connaît désormais ude 腕, le bras. On connaît aussi nage 投げ.
    Donner une traduction satisfaisante de kime 決め, dans le cas présent, pose par contre problème : substantif de
    kimeru 決める « décider », il comporte une notion de verrouillage (comme celui des touches « Verr.Maj » et « Verr.Num » de nos claviers d’ordinateurs).
    Ude kime nage est une projection réalisée en portant le bras à un point de non-retour.

 

  • KOSHI NAGE (腰投げ)
    Projection du bas-dos (koshi 腰 = ensemble reins-hanches : voir section “anatomie”)
     
  • JŪJI GARAMI (十字絡み)
    Projection par empêtrement [des bras] (karami, substantif du verbe karamu 絡む, “lacer”, “lier”, “attacher”) en croix (jūji 十字, “le caractère dix”, par analogie avec le kanji jū 十 “dix”)
     
  • KOKYŪ NAGE (呼吸投げ)
    Projection par [coordination des mouvements et de] la respiration (koky
    ū 呼吸 = respiration, mais kokyū ryoku 呼吸力 = “force générée par la coordination des mouvements et de la respiration”).
    Il existe une multitude de variantes de kokyū nage : voir naname kokyū nage 斜め呼吸投げ, “kokyū nage en diagonale (naname 斜め)”, projection également connue comme sokumen irimi nage, projection par irimi latéral (sokumen 側面 “le côté”).

  • AIKI OTOSHI (合落とし)
    Renversement “aiki”. Traduction délicate. Sans doute à la fois renversement par “harmonisation des énergies”, et par “l’énergie de concorde” (expressions rendant toutes deux aussi incomplètement la notion de aiki 
    氣)

  • SUMI OTOSHI (隅落とし)
    Renversement en coin (sumi 隅 “coin”, “angle “, “recoin”).
     
  • USHIRO KIRI OTOSHI (後ろ切り落とし)
    Renversement par fauchage arrière (kiri 切り, substantif du verbe 切る, “couper, et ushiro 後ろ “arrière”.